Le Code de Conduite: Concurrence dans le domaine de l'Infrastructure post-marché en Europe

August 12, 2008

Abstract

Paris, France 12 août 2008

Le Code de Conduite: Concurrence dans le domaine de l'Infrastructure post-marché en Europe

Etude publiée par Celent

Selon Celent, le Code de Conduite devrait avoir un impact limité à moyen terme sur l'infrastructure post-marché européenne, à l'exception d'une diminution notable des frais liés aux services post-trade

En poursuivant son objectif de créer un marché financier unifié dans toute l'Europe, la Commission européenne a convaincu les fournisseurs d'infrastructures post-marché - sous la menace de l'imposition d'une nouvelle réglementation - de " s'engager de manière volontaire " à créer un environnement concurrentiel loyal dans le domaine du post-trade en Europe. Cette nouvelle règle plus ou moins formelle est appelé Code de Conduite. Le Code de Conduite impose aux fournisseurs d'infrastructures post-marché de dégrouper leurs services (" unbundling ") afin d'augmenter la transparence des prix, de séparer leurs revenus provenant des services post-marché des autres sources de revenus et, plus important, de mettre en place des liens d'interopérabilité avec leurs concurrents qui opèrent ou opéreront derrière la même plate-forme de trading.

Cette nouvelle étude publiée par Celent et intitulée , Le Code de Conduite : Concurrence dans le domaine de l'Infrastructure post-marché en Europe, propose un aperçu de l'état actuel des infrastructures de post-marché en Europe ainsi qu'une analyse des services proposés par les principaux participants au marché. Bien que le Code de Conduire ait été créé dans le but de restructurer l'infrastructure post-marché européenne, le résultat final reste encore incertain.

D'après Axel Pierron, analyste senior et auteur de cette étude, la majorité des demandes d'interopérabilité ne devraient pas aboutir. "Les raisons d'un tel échec ne sont pas techniques mais sont plutôt liées à la non-viabilité des modèles envisagés, à la résistance des structures existantes, etc. Selon les estimations de Celent, seul un nombre limité de contreparties centrales peuvent opérer de manière rentable à partir des flux de transactions d'une plate-forme d'exécution unique", ajoute-t-il.

Au niveau des contreparties centrales, la concurrence des prix déclenchée par le Code de Conduite devrait se poursuivre, diminuant d'autant plus les frais de compensation. Selon les estimations de Celent, les frais de compensation devraient cesser de diminuer une fois atteint le prix auquel il n'est plus rentable pour un client de passer d'un fournisseur à un autre - on appelle cela le " switching cost ".

A court terme, il est fort probable que rien de fondamental ne change vraiment dans l'infrastructure post-marché européenne. Cependant, à long terme, il est fort probable que le marché traverse une phase de consolidation.

Cette étude propose une brève analyse concurrentielle évaluant les forces de marché en présence. Elle examine ensuite de manière détaillée le Code de Conduite, son objectif, son impact potentiel ainsi que les défis engendrés par sa mise en œuvre. Pour finir, nous proposerons trois scénarios sur le futur éventuel du paysage post-marché européen.

Cette étude comporte 46 pages, 15 graphiques et 7 tableaux. Une table des matières est disponible en ligne.

Les Membres de Celent des services de recherche Wealth Management et Institutional Securities & Investments peuvent télécharger ce rapport électroniquement en cliquant sur l'icône à gauche. Les non membres peuvent nous contacter pour plus d'informations à l'adresse suivante: info@celent.com.

Celent is a research and advisory firm dedicated to helping financial institutions formulate comprehensive business and technology strategies. Celent publishes reports identifying trends and best practices in financial services technology and conducts consulting engagements for financial institutions looking to use technology to enhance existing business processes or launch new business strategies. With a team of internationally based analysts, Celent is uniquely positioned to offer strategic advice and market insights on a global basis. Celent is a member of the Oliver Wyman Group, which is a wholly-owned operating unit of Marsh & McLennan Companies [NYSE: MMC].

Media Contacts

North America
Michele Pace
mpace@celent.com
Tel: +1 212 345 1366

Europe (London)
Chris Williams
cwilliams@celent.com
Tel: +44 (0)782 448 3336

Asia (Tokyo)
Yumi Nagaoka
ynagaoka@celent.com
Tel.: +81 3 3500 3023

Table of Contents

Paris, France 12 août 2008

Le Code de Conduite: Concurrence dans le domaine de l'Infrastructure post-marché en Europe

Etude publiée par Celent

Selon Celent, le Code de Conduite devrait avoir un impact limité à moyen terme sur l'infrastructure post-marché européenne, à l'exception d'une diminution notable des frais liés aux services post-trade

En poursuivant son objectif de créer un marché financier unifié dans toute l'Europe, la Commission européenne a convaincu les fournisseurs d'infrastructures post-marché - sous la menace de l'imposition d'une nouvelle réglementation - de " s'engager de manière volontaire " à créer un environnement concurrentiel loyal dans le domaine du post-trade en Europe. Cette nouvelle règle plus ou moins formelle est appelé Code de Conduite. Le Code de Conduite impose aux fournisseurs d'infrastructures post-marché de dégrouper leurs services (" unbundling ") afin d'augmenter la transparence des prix, de séparer leurs revenus provenant des services post-marché des autres sources de revenus et, plus important, de mettre en place des liens d'interopérabilité avec leurs concurrents qui opèrent ou opéreront derrière la même plate-forme de trading.

Cette nouvelle étude publiée par Celent et intitulée , Le Code de Conduite : Concurrence dans le domaine de l'Infrastructure post-marché en Europe, propose un aperçu de l'état actuel des infrastructures de post-marché en Europe ainsi qu'une analyse des services proposés par les principaux participants au marché. Bien que le Code de Conduire ait été créé dans le but de restructurer l'infrastructure post-marché européenne, le résultat final reste encore incertain.

D'après Axel Pierron, analyste senior et auteur de cette étude, la majorité des demandes d'interopérabilité ne devraient pas aboutir. "Les raisons d'un tel échec ne sont pas techniques mais sont plutôt liées à la non-viabilité des modèles envisagés, à la résistance des structures existantes, etc. Selon les estimations de Celent, seul un nombre limité de contreparties centrales peuvent opérer de manière rentable à partir des flux de transactions d'une plate-forme d'exécution unique", ajoute-t-il.

Au niveau des contreparties centrales, la concurrence des prix déclenchée par le Code de Conduite devrait se poursuivre, diminuant d'autant plus les frais de compensation. Selon les estimations de Celent, les frais de compensation devraient cesser de diminuer une fois atteint le prix auquel il n'est plus rentable pour un client de passer d'un fournisseur à un autre - on appelle cela le " switching cost ".

A court terme, il est fort probable que rien de fondamental ne change vraiment dans l'infrastructure post-marché européenne. Cependant, à long terme, il est fort probable que le marché traverse une phase de consolidation.

Cette étude propose une brève analyse concurrentielle évaluant les forces de marché en présence. Elle examine ensuite de manière détaillée le Code de Conduite, son objectif, son impact potentiel ainsi que les défis engendrés par sa mise en œuvre. Pour finir, nous proposerons trois scénarios sur le futur éventuel du paysage post-marché européen.

Cette étude comporte 46 pages, 15 graphiques et 7 tableaux. Une table des matières est disponible en ligne.

Les Membres de Celent des services de recherche Wealth Management et Institutional Securities & Investments peuvent télécharger ce rapport électroniquement en cliquant sur l'icône à gauche. Les non membres peuvent nous contacter pour plus d'informations à l'adresse suivante: info@celent.com.

Sign in to download reports and access personalized information